Daily Archives: August 6, 1997

New York, Paris, Taiwan: Interview with Serge Kaganski

This interview, conducted by phone, appeared in my favorite French weekly magazine, Les Inrockuptibles, in a special double issue devoted largely to American cinema (6-19 août 1997, no. 114); I have this text only in French. — J.R. 

Enfant de la balle du Sud profond, passionnant théoricien autodidacte, critique original qui préfère Jerry Lewis à Woody Allen, Jonathan Rosenbaum fait le lien cinéphile entre les Etats-Unis et le reste du monde : comment le cinéma mondial touche ­ ou ne touche pas ­ le public américain, comment le cinéma américain est ­ ou n’est pas ­ une émanation du système capitaliste.

De l’Alabama profond aux Straub : on pourrait résumer ainsi le parcours cinéphilique extraordinaire de Jonathan Rosenbaum. Né en 43 et élevé à Florence, petite ville de l’Alabama, Rosenbaum est ce qu’on peut appeler un ciné-fils, dans l’acception la plus prosaïque du mot de Serge Daney : son père et son grand-père géraient un petit circuit de salles à Florence et alentour. Rosenbaum est donc tombé dedans quand il était petit, voyant des films quotidiennement depuis l’âge de 6 ans, essentiellement le tout-venant de la production commerciale hollywoodienne. Une période qu’il a brillamment chroniquée dans sa biographie Moving places.Read more »